Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rien n'est plus beau qu'une femme

Photographe amateur sur Orleans, Auxerre ou Montauban, la beaute feminine en noir et blanc est mon inspiration photographique principale. Mon approche est esthétique avec des mises en ambiance qui ajoutent une touche créative. Et si nous construisions un projet ensemble ?

Tous unis contre les violences faites aux femmes

Publié le 29 Octobre 2012 par ERos in Reportage

ni-putes-ni-soumises-violence-aux-femmes-2012.jpg 

Le 25 novembre prochain sera la journée de lutte contre les violences faites aux femmes. Pour (r)éveiller les consciences, le collectif "Ni putes ni soumises" a lancé une campagne choc. Avec des arguments simples, la campagne veut toucher les consciences afin que nous ne restions pas passifs devant les actes de violence même les plus "anodins".

Les femmes davantage victimes de violences

En l'espace de 2 ans, une étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) montre que près de 2% de la population est  victime de violences physiques ou sexuelles. Selon cette étude, avec 1,84 % la proportion de femmes est près de trois fois supérieure à celle des hommes qui est de 0,64 %. Chez les femmes, c'est dans la tranche des 35-44 ans que l'on trouve le plus fort taux de victimes avec 2,81%. Au niveau des catégories sociales, ce sont parmi les plus faibles revenus que l'on rencontre le taux le plus élevé de victimes avec 3,5%.

Je vous conseille de lire l'article du Monde paru le 25 octobre 2012 sous le titre "Les femmes jeunes et seules plus souvent victimes d'agression". Cet article reprend une étude publiée par l'Insee dans un numéro d'Economie et statistiques n°448-449.

Des violences parfois mortelles

Chaque année 146 femmes sont tuées par des actes de violence commis par leur conjoint. Des actes de violence qu'il faut sans cesse rappeler pour sensibiliser l'opinion. Cette année, l'accent a été mis sur la passivité des témoins. L'objectif est de les forcer à réagir plutôt que rester indifférents. Quatre affiches ont été créées mettant en avant des prétendus accidents domestiques qui cachent des actes de violence : plis du tapis (visuel ci-dessus), coin de porte, escalier et lavabo. La campagne choc de "Ni putes ni soumises" rappelle que 146 femmes meurent encore chaque année en France sous les coups de leur conjoint dans l’indifférence générale.

Voir tous les visuels de la campagne contre les violences aux femmes de "Ni putes ni soumises".

 

Pour continuer de défendre la cause des femmes, je me fais très modestement le porte-parole de cette campagne. Je souhaite que plus aucune femme n'ait à subir les violences de son conjoint.

 

 

 

 

 

Commenter cet article

stephane 30/10/2012 09:15


il y en a marre de tous ces laches

ERos 01/11/2012 00:27



+1



stephane 25/09/2012 21:13


tous a fait raisons il y en a marre des methodes barbare contre les femmes