Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rien n'est plus beau qu'une femme

Photographe amateur sur Orleans, Auxerre ou Montauban, la beaute feminine en noir et blanc est mon inspiration photographique principale. Mon approche est esthétique avec des mises en ambiance qui ajoutent une touche créative. Et si nous construisions un projet ensemble ?

La lingerie fait le buzz avec Desigual, Etam et Aubade

Publié le 14 Janvier 2012 par ERos in Inspirations

La lingerie fait le buzz pour préparer le salon international de la lingerie du 21 au 23 janvier 2012. De Etam à Desigual en passant par Aubade, les Françaises soignent leurs sous-vêtements.

sieff-jean-loup-1985-lingerie-dentelles-paris.jpgPhotographie de Jean-Loup Sieff (Paris - Dentelles - 1985)

Les Françaises aiment la lingerie

Les statistiques le prouvent, les françaises sont dingues de lingerie. Selon une étude de KantarWorldpanel, le marché français de la lingerie représente 2,6 milliards d’euros par an. L’étude révèle que les Françaises consacrent en moyenne 97,4 euros par an pour leurs achats de lingerie. Ce qui les place en tête des dépensières au niveau européen. Le budget annuel moyen d’une européenne est de 79 euros. Ce sont les 15-24 ans qui se montrent les plus consommatrices de lingerie avec un budget annuel de 138 euros. Elles sont sans doute encouragées par les hommes qui à 88% trouvent la lingerie essentielle.
Malgré tout, une femme sur deux possède moins de 5 ensembles dans ses tiroirs. Côté haut, les soutiens gorge sont à 56% à armature et 33% en corbeille. En bas, 54% des femmes ont des slips, 33% des shortys et 25% des strings. Rétrogradé derrière le shorty, le string est jugé ringard par 25% des femmes A l’inverse, pour 54% des hommes, c’est la lingerie sexy par excellence. A noter que la culotte haute inspirée de la mode des années 50 et très en vogue l’an passé, reste boudée. Considérée comme pratique par 50% des femmes, 40% d’entre elles la jugent néanmoins ringarde.

Desigual accueille ses clients en lingerie

etam-buzz-musee-orsay-paris-lingerie-2011.jpg

 

Début janvier 2012, la marque Desigual a fait parler d’elle au lancement des soldes. A Paris, son magasin des Champs Elysées a proposé à ses clientes de venir sans leurs vêtements. Les 100 premiers clients ont bénéficié gratuitement d’un haut et d’un bas de leur choix. La marque a ainsi repris à son compte, un concept habituellement employé dans les pays nordiques. Desigual s’est cependant adapté à la pudeur française en limitant la nudité de ses clientes à leurs sous-vêtements.

 

Etam réalise une vidéo sauvage au musée d'Orsay

De son côté, Etam a choisi la provocation pour promouvoir ses gammes de sous-vêtements. Mi décembre 2011, la marque a publié sur le net une vidéo sauvage tournée en caméra cachée au Musée d’Orsay. Ce dernier a d’ailleurs vivement protesté et demander le retrait des films. Sur la vidéo, 3 jeunes femmes retirent leurs imperméables et courent en slip et en soutien-gorge parmi les collections impressionnistes. Une récidive pour Etam. La marque s’était déjà distinguée de la même les années précédentes à la Tour Eiffel et dans un aéroport.
Etam choisit une stratégie efficace et décalée pour faire parler d’elle sur le web. Elle adopte une alternative à la publicité classique, plus efficace auprès des jeunes consommatrices, largement présentes sur internet.

 

Aubade à la fenêtre en 2009

Deux années auparavant, la marque de lingerie Aubade s’était elle aussi fait remarquer sur le net. Elle avait réalisé une campagne virale pendant 10 jours dans la rue Montorgueil à Paris. La campagne avait été ensuite relayée en vidéo sur internet où elle avait connu un franc succès. Cette vidéo montre la silhouette très sexy d’une jeune femme exécutant une danse endiablée devant sa fenêtre en s’effeuillant. Aubade s’était servi de cette opération pour lancer sa campagne French Art of loving / Des histoires de lingerie.

 

La lingerie à l'honneur ?

Notre époque serait-elle donc sous le signe de la lingerie ? Un thème photographique qui m’est cher. Je n’ai cependant jamais eu l’occasion de l’aborder à l'occasion de mes nombreuses séances photo.

Qui sait, un jour viendra...

 

Si vous êtes intéressées par une séance de pose dédiée à la lingerie, mon numéro de portable est le 06 7...

(Rire)

A bientôt.

Commenter cet article