Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rien n'est plus beau qu'une femme

Photographe amateur sur Orleans, Auxerre ou Montauban, la beaute feminine en noir et blanc est mon inspiration photographique principale. Mon approche est esthétique avec des mises en ambiance qui ajoutent une touche créative. Et si nous construisions un projet ensemble ?

Hommage à la photographie préraphaélite

Publié le 17 Février 2013 par ERos in Ambiance

eric-rosier-femme-belle-epoque_7143.jpg

Cette photographie fait référence aux travaux des photographes préraphaélites de la seconde moitié du 19ème siècle.

A cette époque, de nombreux photographes abandonnent le portrait figuratif pour construire des mises en scène. Ils s'inspirent de la nature, de la religion, de la littérature ou encore de la poésie. Ils suivent un nouveau courant de la peinture né dans la deuxième moitié du 19ème siècle en Grande-Bretagne, le préraphaélisme. En 2011, j'étais allé au musée d'Orsay à Paris, voir l'exposition sur les photographies du mouvement des préraphaélites anglais

Inspiration préraphaélite

J'en avais acheté la revue "Une ballade d'amour et de mort - Photographie préraphaélite en Grande-Bretagne, 1848-1875". Cette revue était un excellent résumé du catalogue. Je m'en suis inspiré pour concevoir cette pose avec ma modèle. Je lui ai demandé de prendre une pose inspirée en fermant les yeux. J'ai employé du tulle noir pour l'envelopper et quelques pétales de roses rouges pour parfaire l'ambiance.

En post-traitement, j'ai choisi un traitement avec faible contraste. J'ai affadi la couleur pour simuler un rendu autochrome, technique inventée par les frères LumièreJ'ai réduit la netteté pour correspondre à la technique de l'époque. Enfin, j'ai appliqué une finition simulant un vieillissement de la photographie avec différentes textures.

Concours régional tirage couleur de la FPF - UR07

Cette photographie a été présentée le 9 février 2013 au concours régional Centre-Orléanais (UR07) dans la catégorie "Tirage couleur". J'étais assesseur du juge 3, Philippe Clément adhérent du club ACAPI. Ma photographie était dans la première pile que ce juge a traité. Il a beaucoup aimé ma photographie en lui attribuant un 20. J'en piaffais de joie en le voyant, tout en restant impassible face à lui. Par deux fois, il a repris cette photo en mains alors qu'il affinait son jugement. Il avait reclassé déjà de nombreuses photos en révisant son jugement. J'étais inquiet car il ne pouvait que rétrograder ma photo. Il ne l'a pas fait. Je ne me suis toutefois pas trop laissé envahir par l'euphorie. Je savais que cette photo était tout de même très casse-g... J'ai été bien avisé car par la suite ma photo a reccueilli un nouveau 20... mais avec les notes des deux autres juges réunies. C'est la vie...

Commenter cet article

pierma 09/05/2013 19:40

En regardant cette photo , j'ai pensé à Greco .Cette image a quelque chose de l'ascension.
Elle n'est pas moribonde mais simplement endormie un peu comme la belle au bois dormant qui n'attendrait que son prince.

ERos 09/05/2013 23:33

Oui tout cela faisait partie de l'idée de départ.
A bientôt et merci des commentaires.

steph 18/02/2013 18:19


pas mal mais je ne suis pâs fan

ERos 19/02/2013 11:46



Les goûts et les couleurs... vaste débat !


A bientôt.


ERos