Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rien n'est plus beau qu'une femme

Photographe amateur sur Orleans, Auxerre ou Montauban, la beaute feminine en noir et blanc est mon inspiration photographique principale. Mon approche est esthétique avec des mises en ambiance qui ajoutent une touche créative. Et si nous construisions un projet ensemble ?

A la plage : la trace des bretelles

Publié le 10 Juillet 2009 par ERos in Charme


Occupé avec mon Nikon D80 à traquer la lumière dans l’eau et les rochers et à "capturer" les anémones de mer revenues à la vie à la marée montante, je n’avais pas prêté attention à cette jolie plagiste (si, si je vous le jure) qui se prélassait sous les rayons du soleil déclinant. Seule, allongée sur le ventre, elle a passé ainsi un long moment, immobile, son haut de maillot de bain enlevé pour parfaire son léger bronzage qui n’en laissait déjà plus deviner la trace, se redressant deux fois, approximativement par quart d’heure, pour vérifier l’heure sur son téléphone portable.


Fin de journée. C’était l’heure du retour. Toute la famille récupérait ses affaires et pressait le reste de sa partie la plus jeune de rentrer.

La prise de vue était trop tentante. Le charme de la situation me séduisait terriblement. J’étais pris d’un violent et irrépressible besoin de bouger mon index droit, signe évident d’une envie de presser le déclencheur de mon appareil photo.

L'objectif but était de saisir la situation telle qu’elle se présentait, en respectant l’anonymat de cette jeune femme, règle incontournable à laquelle je suis toujours fidèle. De toute façon, la vue de son visage importait peu. Il ne s’agissait pas de faire un portrait en situation, mais de saisir l’instant de façon à rendre la photographie intemporelle et que chacun puisse s’approprier cette image de vacances dans son esprit.


Aspects techniques : un plan large pour prendre en compte l’environnement et bien situer le cadre, mise au point et mesure de l'exposition au jugé… déclenchement, contrôle, déplacement de quelques pas, ajustement de l’angle… deuxième déclenchement. Contrôle à l’écran. Parfait !

L’anonymat étant respecté, photographier à l’insu de cette jeune femme ne m’a pas semblé malhonnête. Une vue d’une charmante petite plage, animée par quelques présences humaines en arrière plan et magnifiée par un supplément de charme, comme seules les femmes peuvent offrir à notre regard.

Merci à vous belle inconnue pour ce petit bonheur offert par hasard, au détour de cette plage. Je vous ai ensuite tourné le dos, vous laissant à vos derniers moments de quiétude. En marchant dans le sable, un léger sourire aux lèvres marquait mon visage. Une belle journée se terminait. Sensation de bonheur. Ah, que c'est bon les vacances…

Commenter cet article